Pourquoi le bioclimatisme ne fonctionne pas

Non je ne suis pas en train de vous dire d’abandonner tout les concepts du bioclimatisme 🙂

Je voudrais simplement clarifier le fonctionnement du bioclimatisme.

J’aimerais en effet noter une différence entre les principes et les « recettes ». Partons du postulat que les recettes ne sont pas les principes et les principes ne sont pas les recettes.

Le fonctionnement du bioclimatisme appliqué à sa région.....

Le fonctionnement du bioclimatisme appliqué à sa région…..

J’entends par là que les principes répondent à la question « quoi ? ».

Que faut-il faire pour concevoir une maison intelligente ?

Les recettes quant à elles, répondent à la question « comment ? ». Comment vais-je appliquer les principes du bioclimatisme dans ma région, sur mon terrain ?
Le bioclimatisme ne fonctionne pas si vous copiez-collez des recettes développées dans un autre contexte.

Ce qui fonctionne à un endroit, grâce au climat, au relief, à la végétation,… aura très peu de chances de fonctionner quelques centaines de kilomètres plus loin.
De cette façon, les maisons allemandes et autrichiennes, dont on parle des performances avec des étoiles dans les yeux, ne peuvent être prises en exemples dans les régions méditerranéennes et océaniques. Il s’agit de deux problématiques différentes.
Rappelons-nous que le confort d’été est prépondérant dans nos régions du sud de la France. Bien plus même que celui d’hiver.

En revanche, allez tenter de vendre un confort d’été à un suédois 🙂 Ou encore, allez vendre une façade sud entièrement vitrées dans un pays où l’on ne voit pas un seul rayon de soleil durant l’hiver…

Revenons donc à notre postulat de base : le bioclimatisme ne fonctionne pas. Je ne veux bien sûr pas parler des principes (fondamentaux) du bioclimatisme, mais des recettes. Celles-là même qui fonctionnent à merveille chez nos amis du Nord de l’Europe. Les principes de base sont d’actualité chez eux comme chez nous : se protéger du soleil pour éviter les surchauffes, le capter quand c’est nécessaire, évacuer l’excédent de chaleur… Tout ces principes de base sont à prendre en compte sous tout les climats, dans tout les reliefs. Mais dans certains contextes, le captage solaire sera prépondérant face à la protection solaire. Ce sera tout simplement le contraire pour d’autres.

Les « recettes » ne seront dans ce cas pas les mêmes : de grandes surfaces vitrées pour le premier, des brise soleils et des casquettes savamment dimensionnées pour le second.
Le tout est de comprendre les phénomènes physiques fondamentaux qui agissent au sein et autour de votre bâtiment. Je ne parle pas de réinventer entièrement les « recettes », mais de les choisir scrupuleusement et fonction de votre propre problématique. Et votre voisin ne pourra tout simplement pas vous transmettre sa recette….

VOUS VOULEZ CONCEVOIR VOTRE MAISON À LA POINTE DES PERFORMANCES ?!

Cliquez et recevez les 8 vidéos GRATUITES :

"Concevez votre maison selon le label Maison Passive" :

* indicates required
Partager cet article :
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire