Choisir les meilleurs systèmes énergétiques pour votre maison

Suivez la méthode de Maison En Conception pour choisir le chauffage, la ventilation et l’Eau Chaude Sanitaire, selon vos propres critères. On regarde ensemble les 5 étapes pour une maison qui consomme un minimum d’énergie et un maximum de confort.

choisir le chauffage

choisir le chauffage : pourquoi pas un système compact pour Maison Passive ?

La méthode pour définir vos systèmes

Chez Maison En Conception, nous utilisons une méthode en 5 étapes pour sélectionner les meilleurs systèmes et choisir le chauffage, la ventilation et l’eau chaude sanitaire :

1-Evaluer les besoins

2-Connaitre les puissances à installer

3-Evaluer l’énergie disponible et son coût

4-Lister les technologies possibles

5-Choisir la technologie adaptée selon vos critères

Choisir le chauffage

Devant la multitude de solutions possibles et de modèles existants,  il est facile d’être perdu et de faire le mauvais choix, sans même s’en rendre compte.

Le problème c’est que tout les systèmes ne se valent pas. Et une solution efficace pour une maison peut ne pas être pertinente pour une autre.

C’est pourquoi il est important de connaitre toutes les possibilités existantes, sans y passer des journées. Dans cette série de vidéos, je vous accompagne pour comprendre et choisir le bon chauffage, la climatisation, la ventilation et l’eau chaude pour votre maison.

• TELECHARGEZ le guide pour choisir les meilleurs systèmes énergétiques pour votre maison :
http://bit.ly/2kv2XIL

 

[isolation] 7-Vérifier les performances de votre enveloppe thermique

Après avoir conçu votre isolation pour chaque paroi de votre maison, il est temps de vérifier le niveau de performance de votre projet. ON regarde ensemble comment évaluer les performances de votre enveloppe thermique.

 

Vérifier les performances de votre enveloppe thermique

• Vérifiez les performances de votre enveloppe thermique:
https://maison-en-conception.fr/votre-etude-thermique-personnalisee/

 

Suivez la méthode de Maison En Conception pour concevoir une isolation performante, selon vos propres critères :

0-Définir l’enveloppe thermique de votre maison

1-identifier chaque paroi extérieure

2-Evaluer la résistance thermique nécessaire

3-Choisir le système constructif adapté

4-Choisir l’isolant adapté

5-Calculer l’épaisseur d’isolant nécessaire

6-Traiter les ponts thermiques

7-Vérifier les performances

[isolation] 6-Traiter les ponts thermiques

Qu’est-ce qu’un pont thermique ? Comment les repérer ? Comment traiter ces ponts thermiques ? On regarde ensemble comment traiter les ponts thermiques.

Un  pont thermique est une zone dans l’enveloppe d’un bâtiment, qui présente une variation de résistance thermique.  Vous lez trouverez si :

  • il y a changement de la géométrie de l’enveloppe
  • il y a changement de matériaux et ou de résistance thermique

Pour comprendre les problèmes liés aux ponts thermiques, lisez :  Pourquoi vous devez à tout prix supprimer les ponts thermiques. 

La première étape pour éradiquer ces ennemis, c’est de les repérer. Prenze les plans en coupe de votre projet, ainsi que les plans de niveaux; et repérez un à un les éléments suivants :

Traiter les ponts thermiques-localisation en coupe :

Traiter les ponts thermiques-localisation en coupe

Traiter les ponts thermiques-localisation en niveau :

 

Traiter les ponts thermiques-localisation en niveau

Les ponts thermiques les plus courants sont :

  • jonction entre le plancher bas et le mur extérieur
  • jonction entre le plancher intermédiaire et le mur extérieur
  • jonction entre le plancher haut et le mur extérieur
  • jonction entre dalle et balcon
  • jonction entre le mur de refend et le mur extérieur

Supprimer les ponts thermiques

Une fois tout les ponts thermiques repérés, il vous faudra trouver des solutions pour les supprimer, ou les diminuer. Et cela démarre dès les premiers coups de crayon ! Vous pouvez par exemple :

  • limiter les angles
  • limiter les murs de refend
  • limiter les saillies (balcon, rebords de fenêtres…)

Puis, vous pouvez améliorer les techniques de mise en oeuvre de l’isolation :

  • Isolation par l’extérieur
  • surisolation ponctuelle

Et si vraiment, rien n’y fait : il vous faut ce balcon ! Et forcément il n’existe pas de technique miracle, il vous faudra utiliser des techniques alternatives- mais déconseillées par Maison En Conception 🙂 :

  • Rupteurs de ponts thermiques 🙁

• TELECHARGEZ le guide pour définir l’enveloppe thermique de votre maison :
http://bit.ly/2lbiAF7

Suivez la méthode de Maison En Conception pour concevoir une isolation performante, selon vos propres critères :

0-Définir l’enveloppe thermique de votre maison

1-identifier chaque paroi extérieure

2-Evaluer la résistance thermique nécessaire

3-Choisir le système constructif adapté

4-Choisir l’isolant adapté

5-Calculer l’épaisseur d’isolant nécessaire

6-Traiter les ponts thermiques

7-Vérifier les performances

[isolation] 5-Calculer l’épaisseur d’isolant nécessaire

Comment calculer l’épaisseur d’isolant nécessaire pour votre maison ? Comment connaitre la résistance thermique qu’il vous faut ? On regarde ensemble comment calculer votre enveloppe thermique simplement.

Comment calculer l’épaisseur d’isolant nécessaire

Je vous propose 3 étapes simples pour définir l’épaisseur d’isolation nécessaire pour chaque de vos parois :

  • Décrire la composition de la paroi
  • Renseigner la composition dans l’outil « calcul-resistance-thermique »
  • Améliorer la composition de paroi pour valider la résistance thermique nécessaire

Et pour vous orienter, voici les ordres de grandeur des résistances thermiques nécessaires, selon la paroi et le niveau de performance que vous souhaitez :

Epaisseur d’isolant nécessaire : pour la toiture :

Calculer l’épaisseur d’isolant nécessaire-toiture

Epaisseur d’isolant nécessaire : pour les murs :

Calculer l’épaisseur d’isolant nécessaire-murs

Epaisseur d’isolant nécessaire : pour les planchers bas :

Calculer l’épaisseur d’isolant nécessaire-plancher bas

Téléchargez le guide et l’outil « calcul-resistance-thermique »

 

• TELECHARGEZ le guide pour définir l’enveloppe thermique de votre maison :
http://bit.ly/2lbbroc

Suivez la méthode de Maison En Conception pour concevoir une isolation performante, selon vos propres critères :

0-Définir l’enveloppe thermique de votre maison

1-identifier chaque paroi extérieure

2-Evaluer la résistance thermique nécessaire

3-Choisir le système constructif adapté

4-Choisir l’isolant adapté

5-Calculer l’épaisseur d’isolant nécessaire

6-Traiter les ponts thermiques

7-Vérifier les performances

[isolation] 4-choisir le bon isolant pour chaque paroi

Comment choisir isolant le plus adapté à chaque paroi ? On regarde ensemble comment sélectionner le matériau optimal pour votre projet. On regarde ensemble l’étape 4 : choisir le bon isolant pour chaque paroi de votre maison.

 

Comment choisir le bon isolant pour chacun de vos murs

A chaque mur son isolation. Et pour choisir le bon isolant, je vous propose 4 indicateurs qui vous permettront d’affiner votre choix :

La résistance thermique

L’objectif numéro 1 d’un isolant est d’empêcher les transferts de chaleur entre l’intérieur et l’extérieur de votre maison. Pour cela un indicateur-clé est à maitriser : résistance thermique. Elle dépend de 2 facteurs :

  • L’épaisseur d’isolant : plus vous en mettez, plus vous isolez
  • Conductivité thermique : lambda, en W/m/K : elle dépend de chaque isolant. Recherchez leurs fiches techniques ou leur certificat ACERMI.

Mode de pose

Les isolants se posent selon plusieurs modes. Cela dépend de la manière dont ils se présentent :

  • Vrac
  • Plaques rigides
  • Rouleau
  • ….

Chaque type de paroi est lié à un mode de pose privilégié :

  • Une isolation extérieure sur un mur ossature bois sera en plaques rigides
  • Une isolation en combles sera en vrac
  • Une isolation intérieure sur maçonnerie sera en rouleau
  • ….

Écologique

Si l’écologie vous tiens à cœur, voici les 2 indicateurs-clé pour déterminer le niveau écologique d’un isolant :

  • L’énergie grise, en kWh/m² : elle indique la quantité d’énergie nécessaire pour fabriquer 1 m² d’isolant
  • Le CO2 émis en g(CO2)/m² pour fabrication : il indique la quantité de CO2 nécessaire pour fabriquer 1 m² d’isolant

Santé

Si votre santé, et celle de vos proches, est importante, posez-vous la question de l’impact sanitaire des isolants.

Par exemple, bien que rien ne soit prouvé, j’ai quelques doutes sur l’impact de la laine de verre en vrac. Si vous en avez déjà posé et vous êtes gratté pendant des heures après, je vous laisse imaginer l’impact sur vos poumons…

Coût

Pour évaluer le cout total d’un isolant, vous devez bien penser à 2 points distincts :

  • Le cout de la fourniture : combien coute 1 m² d’isolant en magasin ?
  • Le cout de la pose : combien coute 1 m² d’isolant à poser sur votre maison ?

Bien souvent, on s’arrête au prix catalogue. Mais généralement, l’isolant le moins cher à l’achat est plus cher à poser.

Pour bien décider, demandez un devis fourniture + pose et évaluer ce prix uniquement.

 

• TELECHARGEZ le guide pour définir l’enveloppe thermique de votre maison :
http://bit.ly/2lbbroc

Suivez la méthode de Maison En Conception pour concevoir une isolation performante, selon vos propres critères :

0-Définir l’enveloppe thermique de votre maison

1-identifier chaque paroi extérieure

2-Evaluer la résistance thermique nécessaire

3-Choisir le système constructif adapté

4-Choisir l’isolant adapté

5-Calculer l’épaisseur d’isolant nécessaire

6-Traiter les ponts thermiques

7-Vérifier les performances

[isolation] 3-Choisir le système constructif adapté

Quels sont les systèmes constructifs possibles en France ? Comment choisir le système constructif le plus adapté à chaque paroi ? On regarde ensemble comment sélectionner la méthode d’isolation optimale pour votre projet.

• TELECHARGEZ le guide pour définir l’enveloppe thermique de votre maison :
http://bit.ly/2lbbroc

Un système constructif est un procédé de construction comprenant la fabrication et la mise en oeuvre d’éléments. Le type de structure choisie doit être compatible avec la nature , la forme ,le coté économique , la destination et les condition de la construction.

Système constructif pour la toiture :

  • Isolation en combles
  • Toiture terrasse
  • Isolation en Sarking

système constructif - toiture

 

Système constructif pour les murs extérieurs :

  • Mur béton + Isolation par l’extérieur
  • maçonnerie + Isolation par l’extérieur
  • béton cellulaire

système constructif - murs extérieurs brique

  • Mur ossature bois
  • mur bois massif
  • ossature + isolation paille

système constructif - murs extérieurs bois

Système constructif pour le plancher :

  • Dalle sur terre-plein isolé
  • caisson bois isolé
  • vide sanitaire isolé

système constructif - plancher

Suivez la méthode de Maison En Conception pour concevoir une isolation performante, selon vos propres critères :

0-Définir l’enveloppe thermique de votre maison

1-identifier chaque paroi extérieure

2-Evaluer la résistance thermique nécessaire

3-Choisir le système constructif adapté

4-Choisir l’isolant adapté

5-Calculer l’épaisseur d’isolant nécessaire

6-Traiter les ponts thermiques

7-Vérifier les performances

[isolation] 2-Evaluer la résistance thermique d’une paroi

Qu’est-ce que la résistance thermique d’une paroi ? Quelle valeur sélectionner en fonction des performances que vous recherchez ? On regarde en détail comment évaluer résistance thermique de chaque paroi de votre projet.

• TELECHARGEZ le guide pour définir l’enveloppe thermique de votre maison :

http://bit.ly/2lbbroc

résistance thermique d'une paroi

La résistance thermique d’une paroi en RT2012

  • Toiture : Utoiture ≤ 0,15 à 0,25 W/m²/K,

soit R > 4,00 à 6,67 m².K/W

  • Murs extérieurs : Umurs ext ≤ 0,20 à 0,30 W/m²/K

soit R > 3,30 à 5,0 m².K/W

  • Planchers bas: Upl bas ≤ 0,30 à 0,35 W/m²/K

soit R > 2,90 à 3,33 m².K/W

NB : pas d’obligation en RT 2012, uniquement recommandations pour vous permettre d’atteindre les exigences réglementaires

La résistance thermique d’une paroi en RT 2012 – 20% (Effinergie + et Bepos)

  • Toiture : Utoiture ≤ 0,15 à 0,20 W/m²/K,

soit R > 5,00 à 6,67 m².K/W

  • Murs extérieurs : Umurs ext ≤ 0,18 à 0,22 W/m²/K

soit R > 4,50 à 5,50 m².K/W

  • Planchers bas: Upl bas ≤ 0,20 à 0,25 W/m²/K

soit R > 4,00 à 5,00 m².K/W

NB : pas d’obligation pour ces labels, uniquement recommandations pour vous permettre d’atteindre les exigences réglementaires

La résistance thermique d’une paroi en Maison Passive

  • Toiture : Utoiture ≤ 0,15 W/m²/K,

soit R > 6,67 m².K/W

  • Murs extérieurs : Umurs ext ≤ 0,15 W/m²/K

soit R > 6,67 m².K/W

  • Planchers bas: Upl bas ≤ 0, 15 W/m²/K

soit R > 6,67 m².K/W

NB : obligation pour le label Maison Passive, chaque paroi doit vérifier U ≤ 0,15 W/m²/K

 

Suivez la méthode de Maison En Conception pour concevoir une isolation performante, selon vos propres critères :

0-Définir l’enveloppe thermique de votre maison

1-identifier chaque paroi extérieure

2-Evaluer la résistance thermique nécessaire

3-Choisir le système constructif adapté

4-Choisir l’isolant adapté

5-Calculer l’épaisseur d’isolant nécessaire

6-Traiter les ponts thermiques

7-Vérifier les performances

[isolation] 1-identifier les parois extérieures

Suivez la méthode de Maison En Conception pour concevoir une isolation performante, selon vos propres critères. On regarde ensemble l’étape 1 : identifier les parois extérieures pour ensuite bien les isoler.

• TELECHARGEZ le guide pour définir l’enveloppe thermique de votre maison :
http://bit.ly/2lbiAF7

Pourquoi identifier les parois extérieures

Les parois extérieures doivent vous protéger de l’environnement extérieur.

Selon le type de contact avec l’extérieur (air, sol, toiture…), le traitement le plus efficace sera différent :

  • Type d’isolant différent
  • Épaisseur d’isolant différent
  • Type de mise en œuvre différent

isolation-identifier les parois extérieures

Suivez la méthode de Maison En Conception pour concevoir une isolation performante, selon vos propres critères :

0-Définir l’enveloppe thermique de votre maison

1-identifier chaque paroi extérieure

2-Evaluer la résistance thermique nécessaire

3-Choisir le système constructif adapté

4-Choisir l’isolant adapté

5-Calculer l’épaisseur d’isolant nécessaire

6-Traiter les ponts thermiques

7-Vérifier les performances

Comment et quand chiffrer son projet de construction

Comment chiffrer son projet de construction ? Que faut-il calculer ? A quel moment de votre projet ? Quelle méthode utiliser ? même sans connaissances particulières ?

On regarde ensemble comment évaluer le cout de votre projet de construction :

• TELECHARGEZ le guide pour chiffrer votre projet de construction:
http://bit.ly/2lbaTPr

Quoi chiffrer ?

Terrain

  • Achat
  • Notaire

Annexes

  • Viabilisation
  • Ouvertures compteurs
  • ….

Études

  • Architecte
  • Étude de sol
  • Structure
  • RT2012
  • Études de performance énergétique
  • ….

Construction

  • De la préparation du terrain aux finitions intérieures ET extérieures

Charges annuelles

  • Taxes
  • Entretien
  • Réparations
  • Remplacements

Comment chiffrer son projet de construction

Au début de votre réflexion

  • Ratios de construction
  • Devis constructeurs
  • Estimation de budget par un architecte

Avant de signer

  • Préparer plans et descriptifs
    • Montrer en détail ce que vous voulez
    • Décrire en détail ce que vous voulez
    • Produits, niveau de qualité….
  • Faire chiffrer chaque lot par une entreprise

Comment préparer votre demande de devis

Lister tous les lots

  • Terrassement
  • Gros œuvre
  • Structure
  • Bardage / enduit
  • Charpente
  • Couverture
  • Menuiserie extérieure (portes et fenêtres)
  • Plâtrerie /Isolation
  • Électricité
  • Plomberie
  • Peinture
  • Revêtements de sol et faïences
  • Aménagements intérieurs
  • Cuisine

Décrire ce que vous voulez

  • Nom du produit
  • Référence produit
  • Description de ses caractéristiques (peinture blanche applicable en extérieur, sur support béton…)
  • Localisation du produit dans le projet (sur le mur réf n001-a,,…)
  • Quantité (en m², en lm, en kg…)

Contacter 3 entreprises et leur soumettre vos plans et descriptifs

Les labels et certifications pour votre maison

Quelles sont les certifications pour votre maison ? Qu’est-ce qu’un label ? Pourquoi et comment être certifié pour votre maison individuelle ?

On liste ensemble tous les labels et certifications pour votre maison.

Cliquez pour démarrer la vidéo :

• TELECHARGEZ le guide de la certification Maison Individuelle :
http://bit.ly/2lbcyU3

 

Qu’est ce qu’une certification

  • Une réglementation est issu d’un décret gouvernemental. Il est obligatoire.
  • Une norme est un procédé habituellement répandu, considéré comme une règle à suivre ; Elle n’a rien d’obligatoire (a priori).
  • Un Label est une marque destinée à garantir un niveau de qualité. Il n’a rien d’obligatoire.
  • Une certification est la procédure validant la conformité du bâtiment à un label. Il n’a rien d’obligatoire.

Une réglementation  est donc « le minimum légal ». Autrement c’est la « voiture balai ».

Un Label  demande toujours un niveau de performance supérieur à la réglementation, afin de démontrer que l’on est à un niveau supérieur à la « voiture balai ».

 

Pourquoi faire certifier votre maison ?

Confort

  • Meilleure Maitrise de la température
  • Moins d’infiltrations d’air
  • Moins d’humidité

Santé

  • Moins de CO2 généré
  • Moins de polluants générés

Environnement

  • Moins de ressources utilisées
  • Moins de GES générés
  • Moins de polluants générés

Financier

  • Crédit d’impôt développement durable, Eco-prêt à taux zéro
  • Économies d’énergie
  • Puissances des systèmes plus faibles

Quelles certifications pour votre maison ? Les labels énergie

Batiment Basse Consommation BBC ?

  • Pour des logements en construction, si leur permis de construire date d’avant janvier 2013
  • N’existe plus à ce jour : même niveau de performance que RT2012

Effinergie + 

  • Niveau réglementaire – 20% (Bbio et Cep)

certifications pour votre maison : label effinergie+

Bepos-Effinergie

  • = Effinergie +
  • & produit plus d’énergie qu’il n’en consomme : « énergie positive »
  • & calcul de l’énergie grise du bâtiment sur sa durée de vie

certifications pour votre maison : label  bepos effinergie

PassivHaus

Possède un besoin en chauffage si faible qu’il peut être entièrement véhiculé par la ventilation

  • Besoins en chauffage < 15 kWh/(m².an) ou puissance de chauffe < 10 W/m²
  • Étanchéité de l’enveloppe: n50 ≤ 0,6 h-1
  • Besoins en énergie primaire totale (électroménager inclus) < 120 kWh/(m².an)
  • Fréquence de surchauffe : t(Tmoyenne bâtiment ≥ 25°C) ≤ 10% du temps (sur l’année)

certifications pour votre maison : label passiv haus

Quelles certifications pour votre maison ? Les labels environnement

Haute Qualité Environnementale HQE

  • Selon 14 catégories liées à l’envionnement (eau, énergie, transports…)

certifications pour votre maison : label HQE

« bâtiment biosourcé »

  • Intégrer des matériaux d’origine végétale ou animale dans la construction (en kg/m²)
    • Isolants végétaux (laine de chanvre, paille)
    • Isolants fibre de bois
    • Structure bois
    • Bardage bois
    • ….

Bâtiment Bas Carbone BBCA 2016

  • Evaluation du CO2 sur tout le cycle de vie du bâtiment
    • Construction(mixité intelligente des matériaux, sobriété de la conception…)
    • Exploitation(énergie faiblement carbonées, ENR…)
    • Stockage carbone(présence de matériaux bio-sourcés)
    • Economie Circulaire(présence de matériaux recyclables ou conception facilitant la transformation ou la démontabilité

certifications pour votre maison : label BBCA

Quelle certification pour votre maison ?

« ÉNERGIE POSITIVE ET RÉDUCTION CARBONE »

  • Exigence Énergie avec 4 niveaux de performance :
    • Niveau Énergie 1 : gain de 5% par rapport au bilan BEPOS Max
    • Niveau Énergie 2 : gain de 10% par rapport au bilan BEPOS Max
    • Niveau Énergie 3 : gain de 20% par rapport au bilan BEPOS Max + 20 kWh/m2SRT.an d’énergies renouvelables
    • Niveau Énergie 4 : équilibre entre consommation non renouvelable et production d’électricité renouvelable

ET

  • Exigence Carbone avec 2 niveaux de performance :
    • Niveau Carbone 1, accessible à tous les modes constructifs et vecteurs énergétiques ;
    • Niveau Carbone 2 : valoriser les maisons les plus performantes.