Les 3 points capitaux à prendre en compte au démarrage de la conception de votre maison

Si vous travaillez avec un architecte dès le début de la conception de votre maison, il va généralement vous proposer de rédiger le “programme” de votre projet. Le programme, c’est en quelque sorte le cahier des charges de votre vie, la façon dont vous imaginez utiliser votre maison. C’est la première étape pour concevoir la maison de vos rêves.

Pas si facile d’y répondre..Voulez-vous mettre en avant les grands espaces lumineux que vous aimez tant ? Ou bien l’importance de l’efficacité énergétique ? Un peu contradictoire tout ça 🙁 Quel critère mettre en avant ?

Réfléchir dès le début de la conception de votre maison

Réfléchir dès le début de la conception de votre maison

Je vous propose 3 points qui sont, selon moi, fondamentaux pour construire son projet sur de bonnes bases :

La santé

C’est le critère numéro 1 selon moi. Il ne doit souffrir d’aucune dérogation ! Vous allez vivre dans cet espace durant plusieurs décennies, et cela, la majeure partie de la journée. Si vos choix de conception ont pour conséquence un air pollués (gaz toxiques, radioactivité, substances cancérigènes…), vous risquez de vous en mordre les doigts dans quelques années….

Et puis, vos enfants vous en seront certainement  reconnaissants dans quelques dizaines d’années 😉

A quel moment se préoccuper des impacts sanitaires de votre projet ?

C’est un problème qui n’apparait pas seulement durant la période où vous aller y vivre. Les conséquences sanitaires commencent bien avant et se terminent bien après.

Nous parlons ici de santé : a votre, celle de vos enfants, ou de tout ceux qui ont participé à la construction de votre logis, de près où de loin. Ce peut être au moment de :

  • la transformation des matériaux de construction
  • la construction
  • pendant l’utilisation du bâtiment
  • lors de sa déconstruction

Voilà une bonne raison de choisir des matériaux “sains”.

L’environnement

Certainement le critère numéro 1bis J Il ne doit également pas voir d’exception.

Quels critères quantitatifs prendre en compte ?

Il y a 2 points principaux à surveiller au niveau environnemental :

  • l’énergie

C’est-à-dire ce que consomme le bâtiment

  • les GES

L’ensemble des gaz à effet de serre émis durant la vie du bâtiment.

A quel moment se préoccuper des impacts environnementaux de votre projet ?

Encore une fois, l’impact environnemental de votre maison commence avant et se termine après que vous y aillez déménagé :

  • transformation des matériaux
  • construction
  • pendant l’utilisation du bâtiment
  • lors de sa déconstruction

Avec les performances énergétiques des bâtiments actuels et l’industrialisation du marché de la construction, les postes hors durée de vie propre du bâtiment sont à présent à regarder avec beaucoup d’attention lorsque l’on traite de ces critères.

Le confort

Là, tout dépend de votre sensibilité J

Mettre vos 5 sens en éveil

Le bâtiment au service des 5 sens, j’en ai parlé dans l’article “???”.

  • Le toucher

C’est le sens le plus en éveil dans une maison. On ressent un confort via :

–  la température

–  l’absence de courants d’air

–  le rayonnement des parois et des vitrages (absence de parois froides)

Le seul moyen d’assurer un confort au niveau du toucher, c’est de bien concevoir votre bâtiment :

–  l’architecture globale (la “géométrie”)

–  le choix des matériaux, pour la gestion du rayonnement

–  l’étanchéité à l’air, pour la gestion des courants d’air

–  l’étanchéité à l’eau, pour la gestion de la régulation hygrométrique dans les pièces

–  la ventilation, pour la gestion des courants d’air et de l’hygrométrie

  • la vue

–  une belle architecture

–  une belle vue depuis la maison

–  de belles finitions dans la maison

  • l’ouïe

–  cela passe par une conception acoustique au poil

  • l’odorat

–  principalement dans le choix des matériaux

  • le goût

–  là c’est votre verre de vin sur la terrasse pour couronner le tout ^^

Je vous ai présenté ici ma propre hiérarchisation des critères-clés pour rédiger un programme sur de bonnes bases. L’idée est de ne pas se retrouver avec un projet qui marche sur la tête : je suis très sceptique devant des bâtiments à “très haute performance énergétique”, mais construite sans réflexion amont sur le véritable impact sanitaire et environnemental du projet. Je crains fort que l’on se retrouve plus souvent qu’on l’imagine avec un projet qui aura une consommation énergétique bien en dessous de la moyenne sur sa durée de vie, mais qui aura nécessité un énorme apport énergétique pour la transformation des matériaux et sa construction. Je ne me risque pas à aborder le sujet du recyclage, étant donné que la grande majorité des systèmes constructifs actuels n’ont pas de “voie de secours” pour le moment.

J’aimerais savoir quels ont été ou quels seront vos critères prioritaires lors de vos réflexions préliminaires. Est-ce le même que j’ai proposé ? En avez-vous d’autres ? Merci de partager vos idées 🙂

crédit photo : © mariesacha – Fotolia.com

VOUS VOULEZ CONCEVOIR VOTRE MAISON À LA POINTE DES PERFORMANCES ?!

Cliquez et recevez les 8 vidéos GRATUITES :

"Concevez votre maison selon le label Maison Passive" :

* indicates required
Partager cet article :
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *