les 11 points indispensables pour faire des économies d’énergie dans votre maison

Vous voulez faire construire une maison belle et performant ? Un cocon où vous vous sentirez bien et dont vous serez fier ? Le premier pas vers une maison belle et écologique c’est de bien la concevoir. Mais comment faire des économies d’énergie dans votre maison ?

Vous pouvez partir d’un plan existant, que vous aurez copié sur internet. Puis d’ajout des « astuces » par ci et par là.

Ou bien faire appel à un architecte avec une « belle patte » qui vous fera une maison sublime, mais où il faudra galérer et injecter toujours plus d’argent pour qu’elle consomme moins.

Le souci avec ces manières de faire, c’est qu’en accumulant des astuces, vous dispersez votre énergie, vous prenez un temps fou pour au final bricoler des solutions qui ne fonctionnent pas ensemble. Le résultat est généralement décevant et coûte bien plus cher que prévu.

L’idée pour faire des économies d’énergie dans votre maison, c’est d’avoir le principe global en tête dès le début. Oui, avant même le premier coup de crayon. Et d’affiner votre conception étape par étape, de manière bien définie.

Je vous montre dans cet article les principes et les grandes étapes pour faire des économies d’énergie dans votre maison

Réfléchir à votre projet avant de commencer

L’étape numéro de votre projet de construction, avant même le premier coup de crayon, c’est de bien réfléchir à ce que vous voulez vraiment pour votre maison.

Intéressant ? Pas tant que ça, mais surtout, diablement efficace !

Avez-vous vraiment besoin de cette chambre de 20m² ? ce salon n’est -il pas trop grand ? Ne vous faut-il pas un bureau pour travailler ?

Ces réflexions sont primordiales pour bien définir votre projet. Car des mètres carrés en plus, c’est inévitablement des euros en plus lors de la construction (on parle ici de 1500 à 2000/ m², non négligeable). Et surtout des mètres carrés qu’il faudra chauffer à vie par la suite. Et là aussi ça se chiffre en milliers d’euros.

L’occasion de se rappeler que la meilleure énergie, c’est celle qu’on ne consomme pas 😉.

Profiter des avantages gratuit de votre terrain

Le terrain sur lequel vous allez faire construire est une mine… d’économie d’énergie !

La science d’optimiser la conception de sa maison selon son environnement s’appelle le bioclimatisme.

Et le mantra du bioclimatisme c’est de :

« Concevoir sa maison en s’aidant du climat et non pas en se battant contre lui ». 

Le principe est de réaliser une carte bioclimatique de votre terrain, avant même de l’avoir acheté, pour maîtriser tout ses atouts et faire des économies d’énergie pour toujours, en seulement quelques heures de travail.

Profiter des ressources de l’environnement du futur bâtiment

  • Profiter de la course du soleil en été et en hiver

En hiver, il se lève tard, culmine bas dans le ciel et se couche tôt

En été, il se lève tôt, culmine très haut dans le ciel et se couche tard

 

Et l’objectif de capter un maximum de soleil en hiver et de s’en protéger en été.

Il faudra donc positionner vos fenêtres au bon endroit et ajouter des protections solaires passives bien conçues pour profiter des avantages sans les inconvénients.

  • Se protéger du vent

En hiver, le vent est notre ennemi : il amène l’air froid dans la maison. Il faudra donc savoir d’où il vient et utiliser des barrières naturelles pour couper ce flux avant qu’il n’arrive sur les façades.

  • Profiter du relief

Le relief environnant peut être votre allié : il peut cacher le soleil et le vent. A condition de bien placer votre maison sur le terrain.

  • Profiter des voisins

Les maisons voisines peuvent également être vos amies pour vous protéger. Notez bien leur position et affinez l’emplacement de votre maison selon les masques solaires produits.

  • Profiter de la végétation

La végétation peut aussi être un masque solaire naturel. Avec un avantage supplémentaire : en hiver, sans le feuillage, ils laissent passer le soleil. En été, le feuillage crée un masque solaire efficace. Idéal pour moduler les apports solaires gratuitement en hiver et en été !

Aménager de manière intelligente

La position de chacune de vos pièces est capitale pour améliorer votre confort, tout en utilisant moins d’énergie.

  • Toutes les pièces auxiliaires, comme la cuisine, la salle e bain, le cellier… n’ont pas besoin d’apports solaires pour fonctionner correctement. Mieux faut les placer au nord.
  • Faites bénéficier au séjour d’un maximum de soleil en hiver en le plaçant au sud
  • Placez les chambres à l’est ou à l’ouest pour bénéficier du soleil du matin ou du soir

Quelques heures de réflexion vous feront gagner des années d’économies d’énergie.

Isoler efficacement

Un élément indispensable pour faire des économies d’énergie, c’est de bien isoler vos parois.

Pour une isolation efficace, vous devrez réfléchir pour chaque paroi :

  • Au type d’isolant à installer

Il existe plusieurs types d’isolants :

Selon le type de paroi et les facilités de pose, vous devrez choisir une solution dédiée.

  • A l’épaisseur d’isolant

Il est important d’installer une épaisseur. Mais inutile de vouloir doubler la mise : les économies d’énergie ne seront pas divisées par 2 ! Il existe en effet une épaisseur d’isolant optimale pour votre projet, au-delà duquel vous perdrez de l’argent.

  • Au mode de pose

Selon le mode constructif que vous utilisez, un mode de pose sera privilégié.

Pour détailler davantage votre isolation, regardez les vidéos de la série [isolation] :

0-Définir l’enveloppe thermique de votre maison

1-identifier chaque paroi extérieure

2-Evaluer la résistance thermique nécessaire

3-Choisir le système constructif adapté

4-Choisir l’isolant adapté

5-Calculer l’épaisseur d’isolant nécessaire

6-Traiter les ponts thermiques

7-Vérifier les performances

Supprimer les ponts thermiques

Un pont thermique, c’est une modification de l’épaisseur d’isolant dans la paroi : dès que le mur fait un angle ou qu’une poutre passe à travers, il existe un pont thermique.

Le problème ? Il est super facile pour les calories de s’enfuit par ces passages ! Vous avez utilisé votre chauffage pour rien ☹.

économies d'énergie dans votre maison-ponts thermiques

La solution numéro 1 c’est de de revoir la position de l’isolant : au maximum à l’extérieur de la structure.

économies d'énergie dans votre maison-ponts thermiques 2

Pour supprimer les ponts thermiques, faites-en sorte que la maison soit dans une “boîte” entièrement entourée d’isolant, sans discontinuer.

Améliorer l’éétanchéité à l’air

Un ennemi des économies d’énergie, c’est l’air froid qui vient de l’extérieur : il amène le froid dans la maison et fait partir les calories durement gagnées par le soleil et votre chauffage.

Pour éviter ces pertes, il est important de créer une barrière étanchée à l’air sur toutes vos parois.

Les solutions principales pour une bonne étanchéité à l’air sont la membrane et l’enduit intérieur. Pensez à réaliser les plans de détails qui montreront comment installer cette barrière sur vous vos murs et toiture.

économies d'énergie dans votre maison-étanchéité à l'air membraneéconomies d'énergie dans votre maison-étanchéité à l'air enduit

Focalisez-vous sur les points faibles de la maison :

  • Le passage des réseaux vers l’intérieur de la maison
  • Les menuiseries extérieures

Et n’oubliez pas : en France, il est obligatoire d’effectuer un test de pression (“Blower Door Test”) à la livraison du bâtiment.

Installer des radiateurs gratuits et efficaces

Les meilleurs radiateurs de votre maison, ce sont les fenêtres. C’est par là que la chaleur gratuite du soleil pourra rentrer à l’intérieur de la maison et chauffer gratuitement vos pièces.

Avant même les premiers coups de crayons, il est important de réfléchir à :

  • La localisation de chaque fenêtre, pour capter un maximum de soleil en hiver
  • La taille de chaque fenêtre pour capter la quantité de chaleur nécessaire, sans perdre trop de calories (car une fenêtre est forcément moins isolante qu’un mur).
  • Choisir une menuiserie performante
  • Réfléchir à la mise en œuvre de la fenêtre dans le mur.

Choisir des appareils électriques performants pour garantir des  économies d’énergie dans votre maison

Une maison économe en énergie n’est pas possible sans réfléchir aux appareils électriques que vous y installez :

  • La télévision
  • L’électroménager
  • Les ordinateurs
  • Les périphériques
  • ….

Lors de l’achat, regardez bien l’étiquette énergétique de chaque appareil avant de prendre votre décision.

La réglementation française n’impose rien sur ces appareils, mais le label Passif oblige à installer des équipements notés A+ !

Choisi et dimensionner le système de ventilation

La raison principale d’installer une ventilation : l’hygiène ! Le but de la ventilation est d’extraire l’air pollué et le remplacer par un air neuf.

C’est pour cela que la réglementation impose un minimum de débit par personne (la DIN 1946-6).

Mais la ventilation a aussi un autre avantage : elle permet de diffuser la chaleur dans toutes les pièces, pour garantir le confort dans toutes les pièces.

Pour bien concevoir votre réseau de ventilation, utilisez le principe de la ventilation par balayage avec insufflation et extraction :

  • Air neuf dans les pièces de vie (pièces sèches)
  • Air extrait dans les pièces humides
  • Transfert de l’air via les circulations

Une autre solution pour des économies d’énergie : la récupération de chaleur !

Ce système permet d’extraire l’air, tout en récupérant les calories durement gagnées avec votre chauffage. Pour faire des économies d’énergie dans votre maison, je vous conseille donc d’installer une ventilation double flux à récupération de chaleur.

 

Choisi et dimensionner le système d’eau chaude

La production d’eau chaude est très demandeuse en énergie.

C’est pourquoi je vous déconseille fortement d’utiliser les chauffe-eaux électriques standards, très consommateur en électricité. Il est d’ailleurs très probable que la RT2012 vous l’interdise.

Optez plutôt pour l’ECS thermodynamique ou un chauffe-eau solaire.

Par exemple, le chauffe-eau solaire permet environ 50% d’économie d’énergie par rapport au chauffe-eau standard. Des quoi faire des économies d’énergie dans votre maison.

Choisi et dimensionner le système de chauffage

Vient enfin l’étape final : le chauffage !

Après avoir suivi les étapes précédentes, votre maison a maintenant besoin d’un chauffage beaucoup moins puissant, et donc moins cher.

Pour produire la chaleur, il existe 4 classes principales de systèmes :

  • Chaudière ou poêle
  • Chauffage urbain
  • Pompe à chaleur
  • Appareil compact (si votre maison est Passive).

économies d'énergie dans votre maison-production d'énergie

Et pour diffuser la chaleur dans chaque pièce, vous pouvez utiliser :

  • Radiateurs,
  • Plancher chauffant
  • Mur chauffant
  • Plafond chauffant
  • Chauffage par l’air

Un système de production de chaleur et de diffusion de chaleur bien dimensionnés et installés vous garantirons également des économies d’énergie dans votre maison.

Votre maison est maintenant économe en énergie !

Vous avez maintenant effectué les 11 étapes pour  garantir des économies d’énergie dans votre maison.

Félicitation !

Mais il est possible d’aller encore plus loin et de consommer un minium d’énergie tout en améliorant votre confort. Pour aller plus loin dans la conception de votre maison, je vous ai préparé une formation gratuite pour maitriser le label de la Maison Passive, le label le plus performant au monde.

Comment gérer son projet de construction sans se prendre la tête

Concevoir et faire construire votre maison, c’est un projet magnifique et un challenge toujours ambitieux.

Mais un tel projet reste complexe, demande du temps et du savoir.

Pour vous permettre de gérer au mieux votre projet de construction, je vous livre ici mes astuces pour vous assurer du succès de votre projet, sans vous arrache les cheveux.

1-Gérer son projet de construction : bien définir votre projet

Si vous ne savez pas où vous allez, vous n’y arriverez jamais.

La première étape, très souvent négligée, mais indispensable pour maitriser votre projet, c’est de savoir EXACTEMENT ce que vous voulez, et de ne pas en bouger par la suite.

Car la pire erreur que vous puissiez faire, c’est de ne pas être précis sur ce que vous voulez pour votre maison. La conception sera forcément bâclée et durant la construction, vous réaliserez que ce que vous avez devant les yeux ne correspond pas à ce que vous voulez !

Et c’est là que les ennuis commencent : il faut refaire certains points ; rien de tel pour prendre du retard et dégrader la qualité.

Pour éviter cette erreur, vous pouvez commencer par décrire ce que vous voulez vraiment :

  • Quelles pièces voulez-vous ?
  • Chambres, garage, atelier, bureau, salle de jeu ?.
  • Et combien de m² pour chaque pièce ? Pour cela, regardez en détail les plans disponibles sur les sites de constructeurs par exemple.

Et rappelez-vous bien que 1 m² supplémentaire, c’est 1000 à 2000 € en plus dans le budget !

Ensuite, réfléchissez au niveau de finition que vous souhaitez : quel revêtement extérieur voulez-vous ? Quel revêtement intérieur ? Et le type de sol ?

Car une plaque de marbre coûtera toujours plus cher qu’un parquet stratifié….

Enfin sachez dire quel niveau de performance vous souhaitez atteindre avec votre maison : niveau minimum réglementaire ? une maison passive ? une maison à énergie positive ?

Une fois que ces réponses sont claires, notez-les et n’en bougez plus !

Ainsi les plans et les descriptifs techniques seront en ligne avec vos exigences, et surtout vous ne rentrerez pas dans le cercle infernal des révisons de plans qui amènent systématiquement à l’échec.

2-Gérer son projet de construction : créer votre équipe

Un projet de construction, ça se gère avec une équipe solide !

Il vous faut absolument être bien entouré. Cela veut dire que vous devez trouver les personnes compétentes, disponibles et avec qui vous vous sentez en confiance.

Car rien de pire que des professionnels avec qui vous avez toujours un doute. Vous serez toujours sur la défensive et la qualité du projet et les délais s’en ferez ressentir.

Quel type de professionnel de la construction est fait pour vous ?

Il existe 6 grandes classes de professionnels pouvant vous accompagner dans votre projet :

  • Les architectes
  • Les maitres d’œuvre
  • Les constructeurs de maison individuelle (CMI)
  • Les entreprises du bâtiment
  • Les promoteurs immobiliers
  • Les autoconstructeurs (vous-même 😊)

Listez simplement plusieurs contacts dans votre région Rencontrez-les et posez les bonnes questions pour connaitre leurs références et leur savoir-faire. Ou mieux, demandez à visiter l’une de leur réalisation !

Et n’oubliez pas, le feeling joue un rôle important. Vous devez vous sentir en confiance avec vos partenaires.

3-Gérer son projet de construction : Détailler la conception

Un projet bien géré passe nécessairement par une conception détaillée pas à pas.

Plus vous passez du temps à optimiser la conception de votre maison, plus vous garantissez le succès de votre projet : cout et délais maitrisés jusqu’au bout.

En France, le process standard et qui a fait ses preuves est divisé en étapes :

  • Esquisse : donnes les orientations architecturales (aménagement des pièces, vues des façades)
  • Avant-projet Sommaire : XXX
  • Avant-Projet Détaillé : XXX
  • Projet : est la conception détaillée, avec les plans de détails et les calculs techniques
  • Dossier de Consultation des Entreprises : ce dossier contient tous les plans et décris précisément comment doit être construite la maison. Il est nécessaire aux entreprises pour bien chiffrer et bien réaliser votre maison.

4-Gérer son projet de construction : gérer votre budget

Le budget c’est la clé de votre projet.

Avec un budget précis et le financement qui va avec, vous serez beaucoup plus serein tout au long de la construction.

Un budget, ça se dessine dessine avant même le er coup de crayon et ça se peaufine jusqu’à la livraison du chantier.

  • Dès le départ : selon les m² souhaités ; la forme, le lieu, le type de construction….
  • Après la pré-conception : quand les dimensions de la maison sont fixées
  • Pendant la conception : dès qu’un élément est clarifié (isolation, type de chauffage…)
  • Avant la construction (devis, contrats)
  • Pendant la construction : le mettre à jour selon les travaux supplémentaires

Les travaux supplémentaires, il y en a toujours. Vous devez être confortable avec cette idée et vous enlever ce stress. En revanche, tout l’objet de la conception, c’est d’être précis pour diminuer au maximum cet travaux supplémentaires : il faut prévoir tout ce qui est prévisible, et accepter que tout n’est pas sous contrôle durant le chantier.

5-Gérer son projet de construction : Gérer l’administratif

Dans un projet de construction, il existe une série de démarches administratives à valider :

Le permis de construire

Pour que la mairie valide votre projet et éviter toute remise en question de votre projet par la suite, par qui que ce soit.

Il vous faut déposer un dossier de demande au plus tôt et lever les points bloquants avec la mairie.

Huissier

Après validation du permis de construire, vous devez installer un panneau de chantier sur votre terrain, afin d’indiquer que vous souhaitez y faire construire une maison. Il est nécessaire de demander à un huissier de justice de venir constater la mise ne place de ce panneau. L’objectif est de vous protéger face aux personnes qui voudraient contester votre projet.

Ouverture de chantier 

Vous devez faire une demande d’ouverture de chantier auprès de la mairie avant de commencer les travaux. Et y faire une déclaration de fin de travaux lorsque ceux-ci sont terminés.

Compteurs

Le plus pratique est de faire une demande de compteur de chantier pour l’électricité, puis une demande pour le compteur définitif. La demande pour le compteur d’eau est également à faire avant le démarrage chantier, c’est plus pratique pour le gros œuvre 😉

Contrats avec la maitrise d’œuvre et les entreprises

Pour vous sécuriser dans vos relations avec les professionnels, il est nécessaire de signer un contrat avec eux. L’objectif est de clarifier les rôles et responsabilités de chacun, ainsi que de définir ce que vous attendez de leur part pour votre maison.

6-Gérer son projet de construction : Contracter les bonnes assurances

L’assurance décennale des entreprises

Chaque entreprise intervenant sur voter chantier, doit justifier d’une assurance décennale. Elle couvre les dommages éventuels liés à une erreur de leur part sur le chantier, durant 10 ans. Indispensable si vous voulez vous assurer du sérieux d’une entreprise et être serein par la suite. Egalement si vous voulez vendre votre maison part la suite, il vous faudra présenter les justificatifs de décennales de vos entreprises à notaire.

Dommage ouvrage

L’assurance dommage ouvrage et votre assurance personnelle vous couvrant en cas de sinistre sur votre maison. Elle est indispensable pour dormir sur vos 2 oreilles. En cas de sinistre lié à une erreur des entreprises, la dommage-ouvrage prendra en charge vos travaux de réparation et se retournera vers les assurances des entreprises en cause : vous êtes libérés de tout tracas.

Responsabilité civile

L’assurance responsabilité civile vous protège des dommages causés à des tiers à cause de votre maison : une tuile s’est envolée pendant une tempête et a cassée la fenêtre du voisin ? Votre responsabilité civile vous couvre. De quoi éviter bien des ennuis.

Assurance de chantier

 

7-Gérer son projet de construction : Réaliser un planning ambitieux mais réaliste

Le planning c’est la clé du chantier

Le planning de chantier doit lister toutes les étapes de la construction, sans exception

Un chantier sans planning, c’est comme faire une randonnée sur un sentier non-balisé, sans carte et sans boussole : vous allez vous perdre à coup sûr et vous ne savez pas quand vous arriverez.

Il donne le timing jour après jour de ce qui doit être fait sur site

S’il est bien fait, et s’il est bien suivi : vous savez exactement quel jour votre maison sera prête.

8-Gérer son projet de construction : le chantier

Préparer le suivi du chantier

L’objectif est maintenant de vous assurer que les entreprises réalisent bien ce qui a été prévu, selon le planning prévu.

Pour cela il vous faut une bonne gestion de projet. Il faut clarifier avec l’architecte, le constructeur et/ou les entreprises, ce qui sera vérifié, à quelle fréquence, et comment se fera la communication.

Communiquer les bilans et les actions attendues

Pour un projet de maison, mieux vaut faire un point au moins 2 fois par semaine sur le chantier. Une personne du métier doit visiter la construction, analyser ce qui a été fait et donner ses directives pour modifier ce qui doit être revu et assurer le planning.

Il faut absolument lister aux entreprises ce qu’elles doivent faire sur les prochaines journées pour assurer le planning.

Gérer la livraison

La livraison est certainement l’étape la plus important de votre projet.

Il s’agit de visiter le chantier et de vérifier, point par point, ce qui a été réalisé. Si cela ne correspond pas à ce qui a été prévu, alors les entreprises devront rectifier au plus vite.

Cela peut concerner la qualité de la mise en œuvre, les matériaux utilisés, des travaux oubliés….

Pas de stress, il reste toujours plusieurs dizaines de points à rectifier dans un projet de construction. Mais il est important que ces points soient repérés et rectifiés.

 

Un projet de construction reste une aventure complexe. Mais avec les bonnes informations, un minimum de connaissances, et surtout la bonne méthode, vous pourrez emménager dans la maison e vos rêves sans stress.

Pour connaitre encore plus d’informations pour concevoir et construire voter maison à budget maitrisé, inscrivez-vous pour recevoir le guide gratuit « les X étapes pour réussir votre maison « :

Les 9 stratégies indispensables pour construire une maison écologique

Vous avez envie de construire une maison écologique ? Ça sonne bien en effet, mais comment définir exactement une maison écologique ?

Je vous donne ici mon interprétation personnelle du sujet :
Limiter l’utilisation des ressources naturelles et limiter l’émission des gaz à effet de serre durant la construction, l’utilisation à la fin de vie de votre maison.

 

Cette définition liste 2 points fondamentaux :
• Limiter l’utilisation des ressources naturelles, c’est-à-dire diminuer l’utilisation de matériaux au maximum, et éliminer les matériaux non renouvelables.
• Limiter l’émission des gaz à effet de serre, c’est-à-dire diminuer l’utilisation de matériaux et de systèmes ayant recours à des énergies fossiles, d’une manière ou d’une autre (par exemple un isolant polystyrène émets énormément de GES, de par sa fabrication et le transport des matériaux jusqu’à l’usine).

Donc pour la conception de notre maison écologique, nous devrons nous focaliser sur 3 stratégies :
• Limiter l’utilisation de matériaux
• Éliminer au maximum les matériaux non-renouvelables
• Diminuer le recours aux énergie fossiles

Pour suivre cet idéal, je vous propose ici 9 stratégies pour concevoir et construire votre maison écologique :

Choisir la localisation de votre maison avec intelligence

C’est bête, mais la maison la plus écologique qui soi et construite à 30 km de tout signe de vie risque fort d’avoir un bilan carbone peu reluisant.

Pourquoi donc ?

Comme tout être social, vous serez tenté de rencontrer vos semblables, ne serait-ce que pour acheter (échanger ?) de quoi vivre. Et à part le vélo et la marche à pied, tous les moyens de transports possèdent un impact environnemental conséquent.

Moralité ? Une maison écologique est une maison sans garage 😊

Limiter la conception à vos besoins

2ème stratégie diablement efficace pour votre maison écologique : connaitre vos besoins réels et vous limiter aux m² nécessaires.

Car 1 m² supplémentaire dans votre maison, c’est quelques centaines d’euros en plus à construire et à chauffer. Mais c’est surtout des matières premières et de l’énergie supplémentaire dépensées… pour rien.

C’est d’ailleurs mon conseil permanent : la première étape pour construire une maison écologique, c’est de savoir exactement ce dont vous avez besoin. Et pour cela un tableau des surfaces est l’outil par excellence.

Diminuer les besoins en énergie

Une fois le nombre de pièces et leur tailles validés, il s’agit de bien concevoir votre projet pour limiter les besoins en énergie.

Pour cela, vous pouvez utiliser les concepts du bioclimatisme.

• Bien orienter le bâtiment
• Agencer les pièces pour profiter du soleil quand c’est nécessaire dans chacune d’elle
• Affiner la forme architecturale
• Positionner et dimensionner les fenêtres au plus juste
• Concevoir des protections solaires efficaces

Cette étape vous permet de faire des économies d’énergie pour toujours, simplement avec votre matière grise ! Rien de plus simple pour construire une maison écologique 😉

Choisir les bons matériaux

Que ce soit pour le plancher, les murs ou la toiture, vous pouvez sélectionner des matériaux avec un très faible impact sur l’environnement.

Vous pouvez par exemple choisir :
• Une isolation en paille ou en laine de chanvre au lieu de la laine de verre
• Une isolation sous dalle en liège au lieu du polystyrène
• Une ossature bois au lieu du parpaing

Attention, cette étape est un vrai challenge : les matériaux traditionnels utilisé dans la construction ne répondent pas à ces critères. Sortir des sentiers battus signifie généralement un surcout, et beaucoup d’arrachage de cheveux pour construire une maison écologique.

Mais sur Maison En Conception nous sommes là pour avancer ensemble sur ce chemin tortueux 😊.

Améliorer la performance énergétique

Une fois les plans et les matériaux choisi, il s’agit de mettre en place les systèmes vous permettant de garantir votre confort. Que ce soit le chauffage, l’eau chaude, l’éclairage ou les équipements multimédia, tous ces éléments sont indispensables, mais avec un impact écologique conséquent.

Pour cela, voici une liste des points essentiels pour une maison écologique :

• Adapter la puissance de chauffage à votre maison (un calcul de puissance est le bienvenu)
• Dimensionner le système de ventilation au plus juste
• Choisir une production d’eau chaude sanitaire selon vos besoins
• Isoler les conduites d’eau chaude
• Concevoir un éclairage performant
• Sectionner des équipements électroménager et multimédia à la pointe des performances.

Choisir des sources d’énergie propres

La plupart des systèmes que nous avons vus fonctionnent à l’électricité.

Mais pour e chauffage, il existe plusieurs solutions. Un système de chauffage peut fonctionner avec différentes sources d’énergie :
• Au fioul
• Au gaz
• Au bois
• A l’électricité
• A énergie renouvelable

Et devinez quoi ? L’impact écologique n’est pas franchement le même selon les cas 😊.

L’idéal, du point de vue écologique, est bien sur l’énergie renouvelable. Mais attention, il y a un piège. Il n’existe pas de système ne fonctionnement qu’avec une énergie 100% « naturelle » :
Un chauffe-eau solaire fonctionne environ 50% avec l’électricité, par manque de soleil
Une pompe à chaleur a besoin d’électricité pour fonctionner, même si 1 « unité » d’électricité permet de fournir 2 à 4 « unités » de chaleur. Toujours mieux qu’un radiateur électrique !

Mais un chauffage au bois est également une solution écologique : Le bois a stocké du carbone durant sa vie et sa combustion ne fait que relâcher ce carbone dans l’air. On dit que le bois a un bilan carbone nul.

Enfin l’impact écologique de l’électricité dépends de la manière dont elle a été produite. Si vous votre fournisseur est EDF, alors votre électricité provient à :
• 42% du nucléaire : bilan carbone quasi-nul, mais le risque nucléaire existe
• 30% du pétrole : bilan carbone affreux
• 14% de gaz ; bilan carbone pas terrible
• 3% de charbon : bilan carbone horrible
• 10% d’énergie renouvelables (biomasse, barrages hydroélectriques…) : bilan carbone quasi-nul, mais le bilan sur la faune et la flore est à considérer.

Source : http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/

Mais vous avez des solutions alternatives : des fournisseurs d’électricité alternatifs existent en France. Ils produisent généralement leur électricité par éoliennes ou panneaux photovoltaïques. De quoi diminuer votre bilan écologique !

Bien utiliser votre maison écologique

Comment faire une maison avec zéro consommations ? Extrêmement simple : interdisez-vous tout chauffage, toute lumière et eau chaude.

Vous êtes partant ?

Evidemment non, l’objectif numéro 1 est de vivre confortablement.

Le problème, c’est que plus on veut de confort, plus on consomme (matière et énergie).

Il faut donc savoir être raisonnable sur vos critères de confort. Que ce soit sur la consigne de chauffage, a température d’eau chaude, les lumières allumées, ou le temps d’utilisation de vos appareils multimédia, de petits gestes simples permettent de limiter votre impact sur l’environnement.

Je vous fais donc confiance pour mettre des limites de bon sens sur le niveau de confort que vous adopterez dans votre maison écologique.

Bien entretenir votre maison écologique

L’impact écologique de votre maison ne se limite pas à sa construction. Vous pouvez influencer votre impact tous les jours en utilisant et en entretenant correctement votre petit bijou écologique.

Cela passe par
• Un nettoyage régulier des systèmes, des bouches de ventilation, des filtres….
• Une vérification périodique des systèmes par un professionnel

L’objectif est de maintenir les performances de votre maison dans le temps. Ceci vous assurera de ne pas consommer d’avantage que nécessaire.

 

Il ne vous reste plus qu’à appliquer ces 9 stratégies pour concevoir et construire une maison écologique.

Pour aller plus loin dans votre projet de maison, cliquez et téléchargez gratuitement la formation “Concevez votre maison avec le label Maison Passive” :

[isolation] : 1-identifier les parois extérieures

Suivez la méthode de Maison En Conception pour concevoir une isolation performante, selon vos propres critères. On regarde ensemble l’étape 1 : identifier les parois extérieures pour ensuite bien les isoler.

 

Pourquoi identifier les parois extérieures ?

Les parois extérieures doivent vous protéger de l’environnement extérieur :

  • La pluie
  • Le vent
  • Le froid (ou le chaud)

Selon le type de contact avec l’extérieur (air, sol, toiture…), le traitement le plus efficace sera différent. Cela dépend :

  • Du type d’isolant différent
  • de m’épaisseur d’isolant différent
  • Du type de mise en œuvre différent

Il est donc important que vous listiez chaque des parois de votre maison, et que vous indiquez le type de paroi :

Les planchers

  • Plancher bas, en contact avec le sol
  • Plancher bas, en contact avec une pièce non-chauffée  (parking, cave)
  • Plancher bas, en contact avec  l’air extérieur (vide sanitaire)

Les murs extérieurs

  • Mur extérieur, en contact avec le sol
  • Mur extérieur, en contact avec l’air extérieur
  • Mur intérieur, en contact avec une pièce non-chauffée

 

Les toitures

  • Toiture inclinée
  • toiture terrasse
  • Plafond, en contact avec l’air extérieur ou une pièce non-chauffée 

 

isolation-identifier les parois extérieures

• TELECHARGEZ le guide pour définir l’enveloppe thermique de votre maison :
http://bit.ly/2lbiAF7

 

Suivez la méthode de Maison En Conception pour concevoir une isolation performante, selon vos propres critères :

0-Définir l’enveloppe thermique de votre maison

1-identifier chaque paroi extérieure

2-Evaluer la résistance thermique nécessaire

3-Choisir le système constructif adapté

4-Choisir l’isolant adapté

5-Calculer l’épaisseur d’isolant nécessaire

6-Traiter les ponts thermiques

7-Vérifier les performances

Comment et quand chiffrer son projet de construction

Comment chiffrer son projet de construction ? Quoi chiffrer ? A quel moment de votre projet ? Quelle méthode utiliser ? Même sans connaissances particulières ? On regarde ensemble comment évaluer le cout de votre projet de construction.

 

Quoi chiffrer ?

Terrain

  • Achat
  • Notaire
  • Annexes

Viabilisation

Ouvertures compteurs

….

Études

  • Architecte
  • Étude de sol
  • Structure
  • RT2012
  • Études de performance énergétique
  • ….

Construction

  • De la préparation du terrain aux finitions intérieures ET extérieures

Charges annuelles

  • Taxes
  • Entretien
  • Réparations
  • Remplacements

Comment chiffrer ?

Au début de votre réflexion

  • Ratios de construction
  • Devis constructeurs
  • Estimation de budget par un architecte

Avant de signer

  • Préparer plans et descriptifs
  • Montrer en détail ce que vous voulez
  • Décrire en détail ce que vous voulez
  • Produits, niveau de qualité….
  • Faire chiffrer chaque lot par une entreprise

Comment préparer votre demande de devis

lister tout les lots

  • Terrassement
  • Gros oeuvre
  • structure
  • bardage / enduit
  • Charpente
  • Couverture
  • Menuiserie extérieure (portes et fenêtres)
  • Plâtrerie /Isolation
  • Électricité
  • Plomberie
  • Peinture
  • Revêtements de sol et faïences
  • Aménagements intérieurs
  • Cuisine

Décrire ce que vous voulez

  • Nom du produit
  • Référence produit
  • Description de ses caractéristiques (peinture blanche applicable en extérieur, sur support béton…)
  • Localisation du produit dans le projet (sur le mur réf n001-a,,…)
  • Quantité (en m², en lm, en kg…)

Contacter 3 entreprises et leur soumettre vos plans et descriptifs

 

• TELECHARGEZ le guide pour chiffrer votre projet de construction:
http://bit.ly/2lbaTPr

 

[Isolation] Définir l’enveloppe thermique de votre maison

Comment et pourquoi définir l’enveloppe thermique de votre maison ? Suivez la méthode de Maison En Conception pour concevoir une isolation performante, selon vos propres critères. Pour améliorer l’enveloppe thermique, on regarde ensemble les 7 étapes pour une maison qui consomme un minimum d’énergie et un maximum de confort.

• TELECHARGEZ le guide pour définir l’enveloppe thermique de votre maison :
http://bit.ly/2lbbroc

Et suivez la méthode de Maison En Conception pour concevoir une isolation performante, selon vos propres critères :

0-Définir l’enveloppe thermique de votre maison

1-identifier chaque paroi extérieure

2-Evaluer la résistance thermique nécessaire

3-Choisir le système constructif adapté

4-Choisir l’isolant adapté

5-Calculer l’épaisseur d’isolant nécessaire

6-Traiter les ponts thermiques

7-Vérifier les performances

les 1eres étapes de votre projet de construction

Les 1eres étapes de votre projet de construction

Pour bien démarrer votre projet de construction, il est important de bien maîtriser les 1eres étapes, pour ne pas perdre de temps et faire les choses dans le bon ordre.

Je vous liste donc ici les 1eres étapes indispensables pour bien démarrer votre projet de construction.

Cliquez sur “Play” pour écouter le podcast ou cliquez ici pour le télécharger directement sur votre appareil (pour l’écouter sur votre smartphone par exemple).

[Systèmes énergétiques] 4-Lister les technologies existantes pour le chauffage, la ventilation et l’eau chaude

Suivez la méthode de Maison En Conception pour concevoir le chauffage, votre ventilation et l’Eau Chaude Sanitaire, selon vos propres critères. On liste ensemble toutes les technologies existantes pour vous chauffer, rafraîchir, ventiler et produire de l’eau avec un coût et des consommations minimums !

Concevoir le chauffage : chaudière ou poêle à bois, à vous de choisir

concevoir le chauffage : chaudière ou poêle à bois, à vous de choisir

La méthode pour définir vos systèmes

Chez Maison En Conception, nous utilisons une méthode en 5 étapes pour sélectionner les meilleurs systèmes et choisir le chauffage, la ventilation et l’eau chaude sanitaire :

1-Evaluer les besoins

2-Connaitre les puissances à installer

3-Evaluer l’énergie disponible et son coût

4-Lister les technologies possibles

5-Choisir la technologie adaptée selon vos critères

 

Concevoir le chauffage

Pour concevoir le chauffage, les technologies le plus souvent utilisées en France sont :

  • Chaudière bois
  • Chaudière gaz
  • Chaudière fuel
  • Poêle à bois
  • Poêle à granulé
  • Réseau de chauffage
  • Pompe à chaleur aérothermique (sur l’air extérieur)
  • Pompe à chaleur géothermique (sur le sol)
  • Appareil compact

Concevoir le rafraichissement

Pour rafraîchir votre maison, attention :

Il est maintenant quasi-impossible d’installer une climatisation standard dans le cadre de la RT2012.

Vous devrez donc utiliser une technologie “semi-passive” telle que :

  • Surventilation naturelle
  • Surventilation avec VMC
  • Puits canadien
  • Puits hydraulique

Concevoir la ventilation

Pour la ventilation, il existe 3 solution principales :

  • Simple flux autoréglable
  • Simple flux hygro
  • Double flux + récupération de chaleur

Concevoir l’eau chaude sanitaire

Pour la génération d’eau chaude sanitaire, vous pourrez utiliser un système :

 

  • Directement sur la production de chauffage
  • ECS électrique
  • ECS solaire
  • ECS thermodynamique

• TELECHARGEZ le guide des technologies existantes:
http://bit.ly/2pgmSwp

[Systèmes énergétiques] 3-Evaluer l’énergie disponible et son coût

Cliquez et suivez la méthode de Maison En Conception pour concevoir le chauffage, la ventilation et l’Eau Chaude Sanitaire, selon vos propres critères. On liste ensemble tous les types d’énergie disponible pour votre maison et on choisit la plus efficace !

Concevoir le chauffage en fonction du prix de l'energie

La méthode pour définir vos systèmes

Chez Maison En Conception, nous utilisons une méthode en 5 étapes pour sélectionner les meilleurs systèmes et choisir le chauffage, la ventilation et l’eau chaude sanitaire :

1-Evaluer les besoins

2-Connaitre les puissances à installer

3-Evaluer l’énergie disponible et son coût

4-Lister les technologies possibles

5-Choisir la technologie adaptée selon vos critères

Concevoir le chauffage en fonction du prix de l’énergie

La première étape sera de lister les approvisionnements en énergie disponibles pour :

  • Électricité
  • Gaz
  • Biomasse Bois
  • Biomasse granulés
  • Fuel
  • Chauffage urbain
  • Solaire

La deuxième étape sera de connaitre le coût au kWh et le coût de l’abonnement, s’il existe (électricité ou gaz).

Après cette analyse, vous saurez déjà quel type d’énergie sera rentable pour votre maison et faire des économies d’énergie très simplement.

 

[Systèmes énergétiques] évaluer les besoins et la puissance de chauffage pour votre maison

Suivez la méthode de Maison En Conception pour choisir votre chauffage, votre ventilation et l’Eau Chaude Sanitaire, selon vos propres critères. On calcule ensemble la puissance de chauffage que vous devez installer dans votre maison pour des performances et un confort au top.

chaudière ou poêle à bois, à vous de choisir

Calculer la puissance de chauffage pour votre chaudière ou poêle à bois

La méthode pour définir vos systèmes
Chez Maison En Conception, nous utilisons une méthode en 5 étapes pour sélectionner les meilleurs systèmes et choisir le chauffage, la ventilation et l’eau chaude sanitaire :

1-Evaluer les besoins

2-Connaitre les puissances à installer

3-Evaluer l’énergie disponible et son coût

4-Lister les technologies possibles

5-Choisir la technologie adaptée selon vos critères

Evaluer la puissance de chauffage pour votre maison

Pour une première évaluation de la puissance à choisir, vous pouvez :

  • Utiliser les ordres de grandeur
  • Faire faire un calcul de déperditions par un Bureau d’Etude

• TELECHARGEZ le guide pour choisir les meilleurs systèmes énergétiques pour votre maison :

http://bit.ly/2nTXo77