Pourquoi vous devez à tout prix supprimer les ponts thermiques

Cliquez et suivez le guide :

"les 4 étapes de la conception bioclimatique"

Vous découvrirez : • Comment profiter des ressources naturelles pour votre confort • Comment dessiner vos plans pour économiser de l'énergie • Comment développer une stratégie d'isolation optimale • Comment vaincre la chaleur en été  

Il est GRATUIT pour vous ! Laissez simplement votre email ci-dessous pour le télécharger :

3 raisons fondamentales de réduire d’au moins 86% les ponts thermiques dans un projet de construction :

Un ennemi de votre facture énergétique

Un pont thermique, c’est une partie de l’enveloppe du bâtiment où la résistance thermique est localement dégradée. C’est généralement dû à certains défauts de construction :

  • Mauvaise mise en œuvre de l’isolant, qui crée des lames d’air
  • Mauvaise conception, entrainant une coupure de l’isolant (un plancher traversant l’isolation du mur par exemple
Un pont thermique et c'est la catastrophe économique assurée

Un pont thermique et c’est la catastrophe économique assurée

Cette dégradation de la résistance thermique entraine des déperditions thermiques. Autrement dit, toutes les calories que vous vous embêtez à apporter dans votre maison par le chauffage se font la malle par ces espaces mal isolés !

Dans un bâtiment mal conçu, ces pertes thermiques peuvent être responsables jusqu’à 50% des déperditions.

Un élément qui empêche tout confort

Un pont thermique entraine 90% du temps la génération d’un point froid. C’est-à-dire que la température de la paroi va localement être abaissée à cause de la fuite des calories par cette surface mal isolée. Et une paroi froide signifie un sentiment d’inconfort pour les occupants. Si vous n’êtes pas convaincu, je vous conseille de faire un tour sur cette vidéo sur le confort thermique.

Le pont thermique met votre santé en danger

Mais ce n’est pas fini ! Une paroi froide, c’est un gros risque de condensation… Car si le taux d’humidité augmente jusqu’à un certain niveau, la vapeur d’eau se condense pour devenir liquide.

Et la condensation, c’est une source de pollution de l’air : vous aurez droit à une prolifération microbienne.

Un peu de condensation pour nos amis les microbes....

Un peu de condensation pour nos amis les microbes….

Qu’est ce que c’est que ça ? Vous avez certainement vu dans de vieux bâtiments (ou des moins vieux d’ailleurs…) des tâches noires le long des murs ou des plafonds. Il s’agit de champignons et de microbes qui adorent l’humidité ! Alors même si vous ne voyez pas ces signes d »’un trop plein d’humidité, un séjour prolongé dans cette ambiance peut amener à des problèmes de santé. Je n’oserais pas m’étendre sur le sujet, n’étant pas médecin L Mais je me dis toujours que ça ne doit pas être chouette pour les poumons de passer sa journée là-dedans….

Voici donc 3 arguments qui me semblent essentiels pour comprendre l’intérêt de bien concevoir son enveloppe thermique et de tenter de supprimer tout les ponts thermiques dès la conception.

 

Cliquez et suivez le guide :

"les 4 étapes de la conception bioclimatique"

Vous découvrirez => • Comment profiter des ressources naturelles pour votre confort • Comment dessiner vos plans pour économiser de l'énergie • Comment développer une stratégie d'isolation optimale • Comment vaincre la chaleur en été  

Il est GRATUIT pour vous ! Laissez simplement votre email ci-dessous pour le télécharger :

partagez cet article avec vos amis :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *