10 étapes pour garantir une conception intelligente de votre maison

Cliquez et suivez le guide :

"les 4 étapes de la conception bioclimatique"

Vous découvrirez : • Comment profiter des ressources naturelles pour votre confort • Comment dessiner vos plans pour économiser de l'énergie • Comment développer une stratégie d'isolation optimale • Comment vaincre la chaleur en été  

Il est GRATUIT pour vous ! Laissez simplement votre email ci-dessous pour le télécharger :

Agir c’est bien, réfléchir avant, c’est mieux. Pour garantir que votre projet va partir sur de bonnes bases, voici 10 étapes à suivre pour s’assurer que votre maison sera « intelligente » :

Bien définir vos besoins

Pourquoi souhaitez-vous construire cette maison ? Pour avoir un toit, on est bien d’accord. Mais une maison c’est bien plus que cela. Il s’agit de l’aventure d’une vie. Encore plus si vous la construisez vous-même. Vous allez y vivre durant 20, 30 ans, voire bien plus ! Elle doit donc être parfaitement adaptée à la façon dont vous souhaitez vivre. Posez-vous donc la question : comment voulons-nous vivre dans cette maison ?

 

La réflexion vient avant l'action

La réflexion vient avant l'action

Une architecture adaptée

L’architecture va dépendre de deux paramètres principaux :

–  Le climat de la région où vous allez construire

Si toutes les maisons étaient architecturalement bien pensées, on ne trouverait pas le même style de bâtiment dans le Nord de la France que dans le Sud : La problématique dans le Nord (un hiver froid et sec, un été doux) est très différente de celle de la Côte d’Azur (un hiver doux et un été chaud).

–  La façon doit vous allez l’utiliser

Si votre famille vit ensemble dans la pièce principale une bonne partie de la journée, votre maison ne ressemblera pas à celle d’une famille plus indépendante, où chacun vit de son côté et a besoin d’espace.

 

Une bonne isolation

Ne pas s’intéresser à l’isolation, c’est s’assurer que votre maison sera une véritable passoire thermique : Vous aller payer une fortune pour un système qui va créer de la chaleur qui partira instantanément à travers les parois. Mieux vaut mettre son argent dans un bon isolant plutôt que dans un système de chauffage de grande puissance.

 

Savoir capter le soleil et s’en protéger

En hiver, on préfère ne pas perdre une miette du moindre rayon de soleil qui apparait. L’air intérieur va alors se réchauffer gratuitement.

En été, mieux vaut s’atteler à éviter le moindre rayon de soleil dans la maison. La température augmenterait instantanément.

Comment faire pour capter le soleil à un moment et le stopper à un autre moment ? Il existe des principes de conception et des systèmes efficaces.

 

Stocker la chaleur

L’idée est de stocker l’énergie dans la masse du bâtiment et amortir les variations de température grâce à l’inertie thermique.

En été, plutôt que de rentrer à l’intérieur de la maison, la chaleur solaire est stockée dans la masse du mur. Ainsi la température intérieure n’augmente pas (ou beaucoup moins). Cette chaleur est ensuite lentement rediffusée vers l’extérieur pendant la nuit.

En hiver, La chaleur crée par le système de chauffage va en partie augmenter la température de l’air et en partie être stockée dans les éléments inertiels. Une fois le système de chauffage coupé, la chaleur stockée dans ces éléments va se diffuser dans la pièce et diminue la chute de température.

 

Eliminer les infiltrations d’air

Que va-t-il se passer si vous laissez des « trous » dans vos parois lors de la construction ? Lors des périodes froides, vous allez vous embêter à chauffer de l’air qui va s’échappe instantanément vers l’extérieur !

 

Profiter de la lumière naturelle

N’hésitez pas à laisser largement entrer la lumière du jour pour favoriser l’éclairage naturel. Attention cependant aux risques d’éblouissement ou de surchauffe.

 

Bien dimensionner le chauffage

On a toujours tendance à surdimensionner les systèmes de chauffage. C’est-à-dire installer une puissance de chauffage très supérieure au besoin réel.

La conséquence directe est une surconsommation liée au mauvais rendement du système : les systèmes de chauffage fonctionnent le plus souvent en arrêt-marche. Il fonctionne à plein régime ou il ne fonctionne pas !

Je vous conseille de choisir un système SOUS-dimensionné et d’y ajouter un appoint de chauffage approprié et peu polluant.

 

Etre un propriétaire éco-responsable

La réflexion ne s’arrête pas à la construction des murs ! Il serait dommage de construire une maison énergétiquement performante de posséder des appareils électroménagers de classe énergétique D.

 

Produire de l’énergie renouvelable

Pour pousser la logique jusqu’au bout, l’idéal est d’ajouter un système produisant l’énergie que vous consommez. Les plus courant sont le photovoltaïque ou le solaire thermique. Ils vous permettront tout les deux de réduire votre impact écologique et de faire des économies sur le long terme.

 

crédits photo : © auremar – Fotolia.com

 

 

Cliquez et suivez le guide :

"les 4 étapes de la conception bioclimatique"

Vous découvrirez => • Comment profiter des ressources naturelles pour votre confort • Comment dessiner vos plans pour économiser de l'énergie • Comment développer une stratégie d'isolation optimale • Comment vaincre la chaleur en été  

Il est GRATUIT pour vous ! Laissez simplement votre email ci-dessous pour le télécharger :

partagez cet article avec vos amis :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *