Maison En Conception est certifié Concepteur Européen Maison Passive !

Le PassivHaus Institute a donné sa réponse : Julien, de Maison En Conception, a passé avec succès son examen de Concepteur Européen Maison Passive.

Concepteur Maison Passive certifié

Concepteur Maison Passive certifié

 Qu’est-ce qu’une Maison Passive ?

Une Maison Passive, c’est d’abord un concept : elle possède un besoin en chauffage si faible qu’il peut être entièrement véhiculé par le débit d’air hygiénique. Ce sont les fameux 15 kWh/(m².an), difficile de faire mieux !

Une Maison Passive, c’est aussi un label, géré et délivré par le PassivHaus Institute, basé à Darmstadt en Allemagne.

Puis-je faire certifier ma maison en tant que Maison Passive ?

Bien sûr. En savoir plus »

Passez-vous même votre maison à la moulinette du bioclimatisme part.2 : stratégie d’hiver et stratégie d’été

Cet article est la suite de Passez-vous même votre maison à la moulinette du bioclimatisme –part.1 : l’environnement et le bâtiment. Je vous conseille de passer en revu les 2 premières étapes du bioclimatisme avant de vous attaquer aux 2 suivantes :

 

une bonne isolation pour garder la chaleur

une bonne isolation pour garder la chaleur

3- Adapter l’architecture aux conditions climatiques et à l’environnement : stratégie d’hiver

Capter la chaleur

  • calculer la surface de vitrage (Svitrage)

–  au sud

–  à l’est

–  à l’ouest

–  au nord

  • calculer la surface totale de parois (Sparoi)

–  au sud

–  à l’est

–  à l’ouest

–  au nord

  • vérifier que ces surfaces sont

En savoir plus »

Passez-vous même votre maison à la moulinette du bioclimatisme –part.1 : l’environnement et le bâtiment

Vous avez dessiné les plans de la maison de vos rêves ? Vient maintenant l’étape de conception. Il va falloir réfléchir à la manière dont cette maison sera construite. Vous vous posez certainement beaucoup de questions :

  • quel isolation allez vous mettre en œuvre ?
  • quel système constructif allez vous choisir ?
  • faut-il rajouter une casquette sur la baie vitrée du salon ?

 

Et surtout pourquoi ces choix ?

 

Bref, comment savoir si votre maison est bien conçue ?

 

Beaucoup de particuliers envoient leurs plans à un bureau d’étude qui va faire un calcul réglementaire RT 2012 et qui renverra la note générée automatiquement en disant « bah, ça passe pas ». Et maintenant on fait quoi ? Oo

 

Vous perdez du temps, de l’argent et personne ne vous donne de solutions.

 

Je vous propose de vérifier vous-même si vos plans sont dignes d’une maison bioclimatique. Et même de modifier vous-même ces plans pour que votre maison soit réellement économe et confortable.

 Toujours connaitre la course du soleil pour maitriser votre projet

Toujours connaitre la course du soleil pour maitriser votre projet

Le bioclimatisme n’est pas une somme de recettes qu’on empile pour arriver à un résultat. C’est un ensemble de d’outils qui vous permettrons de concevoir votre maison intelligemment. En suivant 4 grandes étapes, pas à pas, vous allez pouvoir optimiser vos plans pour garantir une maison économe et confortable.

1- Profiter des ressources de l’environnement du futur bâtiment

Le climat

En France, vous avez le choix entre 3 grand climats. La problématique, et donc la stratégie, seront différentes dans chaque cas : En savoir plus »

La différence entre une étude STD et une étude réglementaire RT 2012

Vous souhaitez optimiser la conception de votre projet de construction ? Vous avez bien raison ! C’est lors de cette étape que vous pourrez faire le plus d’économies sur le long terme et que vous pourrez vous assurer que votre projet ressemble à ce que vous souhaitez.

L’optimisation thermique du projet est dorénavant indispensable pour maitriser : En savoir plus »

Comment calculer la résistance thermique d’une paroi

Vous avez noté la manière dont tous les constructeurs de la région construisent leurs murs ? Vous avez écumé les forums en ligne en recherchant la meilleure manière d’isoler ? Vous avez fait le tour des blogs d’autoconstructeurs pour connaitre l’astuce infaillible pour avoir un R de 7 m².K/W ?

Un quoi ?! De 7 quoi ?  Oui, la première fois que l’on en entend parler, ça surprend…. Mais la résistance thermique d’une paroi est l’élément indispensable à connaitre pour sa construction. Cette valeur est l’image du pouvoir isolant d’une façade.

Et ça se calcule ! Vous avez dû chercher un peu… Mais personne ne donne le même résultat ! Un coup c’est 6,8, l’autre 5,6…. Et les unités, franchement, on s’y perd !

C’est pour ça que j’ai voulu vous simplifier la vie (c’est ce que je préfère faire J ) : je vous ai créé un outil simple pour calculer AUTOMATIQUEMENT la résistance thermique d’une paroi sans se tromper.  En savoir plus »

Je fais construire en RT 2012 ou je me dépêche à déposer mon permis de construire avant le 31 décembre ?

Faisons un petit retour en arrière : 1945, fin de la guerre. Toute l’Europe est dévastée par les bombardements et les combats. En France, pas d’exception : Il n’y a plus de quoi loger tout le monde et l’économie commence tout juste à redémarrer.

Une solution pour loger un maximum de personnes en un minimum de temps ? Couler des hectolitres de béton à toute allure pour garantir un toit et 4 murs à tout le monde.

Le problème ? Le confort thermique laisse à désirer et la facture énergétique est salée… Et alors ? On sort de 6 ans de guerre, le confort on ne connait plus depuis un moment. L’énergie ? Elle ne coute pas bien cher va.

vous voulez emménager dans une épave thermique avant même de l'avoir construite

vous voulez emménager dans une épave thermique avant même de l’avoir construite

Tout semble se dérouler à merveille, jusqu’en 1973. Et là : le choc pétrolier. On prend conscience, pour la première fois de l’Histoire de l’Humanité que l’énergie n’est finalement pas abondante et qu’il est possible de la voir disparaitre un  jour.

Certains ont donc pris conscience qu’il fallait un tantinet améliorer les choses dans la construction. D’où la création de la première réglementation thermique en 1974.

L’objectif était d’inciter à construire des bâtiments plus économes en énergie. L’idée était là, mais la pratique a apparemment eu du mal à se mettre en place (d’après les restes que l’on peut admirer de nos jours).

Bien entendu, je ne permettrais pas de jeter la pierre à ces précurseurs qui ont eu la douloureuse mission de partir de la feuille blanche. Je ne peux d’ailleurs que les remercier, sans leur intervention, je ne sais pas où on en serait.

Cette réglementation a ensuite évoluée avec la consommation « maximum autorisée » :

 

niveau de consommation réglementaire suivant la RT

niveau de consommation réglementaire suivant la RT

Et le label « Bâtiment Basse Consommation » dans tout ça ? En savoir plus »

Calculer le coefficient de déperdition d’un bâtiment

Qu’est-ce que le coefficient de déperdition Ubât d’un bâtiment ?

Le coefficient Ubât caractérise la puissance qui traverse 1m² de surface pour une différence de température de 1°C entre l’intérieur et l’extérieur.

Pour être puriste, on devrait l’appeler « coefficient de transmission surfacique ». Mais ça fait un peu lourd à recopier ;-)

Comment calculer le coefficient U d’une paroi

Il vous faut d’abord connaitre les performances de chaque paroi du bâtiment :

  • Lister tout les types de parois déperditives du bâtiment
  • Pour chaque paroi :
  • Calculer sa surface A
  • Lister l’ensemble des matériaux de la paroi
  • Pour chaque matériau :
  • Noter son épaisseur e (en mm) (après avoir calculé l’épaisseur optimale d’isolant pour votre maison)
  • Retrouver le coefficient de conductivité thermique lambda (l)
  • Calculer

Pourquoi diviser par 1000 ? Parce que vous avez fait attention à noter l’épaisseur en millimètres.

Le résultat sera en m².K/W

 

Ensuite :

  • Effectuer le calcul (et cela autant qu’il y a de matériaux) :

Et voilà ! Vous avez le coefficient U de votre paroi.

Vous allez me dire que c’est un peu délicat comme calcul. Et surtout que vous ne savez pas où trouver les infos sur ces fameux « lambda ». Je vous ai donc préparé un petit outil très simple qui fera les calculs à votre place :-) . Vous pouvez donc télécharger mon outil de calcul de résistance thermique de paroi.

Mais attention, ce n’est pas fini ! Il reste quelques détails à régler. En savoir plus »

Calculer les Degrés Jour Unifiés

Les DJU c’est quoi ?

Les Degrés Jour Unifiés, c’est en quelque sorte une moyenne de l’écart de température entre l’intérieur du bâtiment et l’extérieur durant une journée.

Si cette nuit, il fait « en gros » 0°C et que dans la journée il a fait « en gros » 10°C, la température moyenne sur 24h sera de 5°C.

Calculer les degrés jour unifiés

Calculer les degrés jour unifiés

Si pendant ce temps là, vous maintenez la température intérieure à 18°C en permanence, l’écart moyen de température entre l’intérieur et l’extérieur sera de 13°C (18°C-5°C).

C’est ce qu’on appelle les DJU18, pour Degrés Jour Unifiés de cette journée sur une base de 18°C à l’intérieur.

Donc pour obtenir les DJU mensuels de janvier, il suffit d’additionner les DJU de chaque jour de janvier ! Et pour obtenir les DJU sur un an, il suffit d’additionner les DJU de tous les jours de l’année.

Mais quand il fait plus de 18°C ?

En savoir plus »

Pourquoi vous devez à tout prix supprimer les ponts thermiques

3 raisons fondamentales de réduire d’au moins 86% les ponts thermiques dans un projet de construction :

Un ennemi de votre facture énergétique

Un pont thermique, c’est une partie de l’enveloppe du bâtiment où la résistance thermique est localement dégradée. C’est généralement dû à certains défauts de construction :

  • Mauvaise mise en œuvre de l’isolant, qui crée des lames d’air
  • Mauvaise conception, entrainant une coupure de l’isolant (un plancher traversant l’isolation du mur par exemple
Un pont thermique et c'est la catastrophe économique assurée

Un pont thermique et c’est la catastrophe économique assurée

Cette dégradation de la résistance thermique entraine des déperditions thermiques. Autrement dit, toutes les calories que vous vous embêtez à apporter dans votre maison par le chauffage se font la malle par ces espaces mal isolés !

Dans un bâtiment mal conçu, ces pertes thermiques peuvent être responsables jusqu’à 50% des déperditions.

Un élément qui empêche tout confort

Un pont thermique entraine 90% du temps la génération d’un point froid. C’est-à-dire que la température de la paroi va localement être abaissée à cause de la fuite des calories par cette surface mal isolée. Et une paroi froide signifie un sentiment d’inconfort pour les occupants. Si vous n’êtes pas convaincu, je vous conseille de faire un tour sur cette vidéo sur le confort thermique.

Le pont thermique met votre santé en danger

En savoir plus »

Pourquoi il existe une épaisseur optimale d’isolant pour votre maison et comment la connaitre

D’un point de vue purement économique, 2 phénomènes entrent en jeu dans le choix de l’épaisseur d’isolation :

Les économies d’énergie induites et le coût de mise en œuvre et d’entretien de l’isolant.

  • Les économies d’énergie induites

Plus vous isolez, moins vous consommez pour votre chauffage. Je n’ai rien à redire sur ce point : plus il y a d’isolant dans les parois déperditives, plus vos besoins en chauffage diminuent. Petite parenthèse au passage, cela ne veut pas dire que vous ferez obligatoirement des économies en rafraichissement…. En savoir plus »

Page 1 sur 3123